Véronique Reymond

VERO_PHOTO Après un passage au Conservatoire de Lausanne et à l’Ecole Dimitri au Tessin, Véronique Reymond complète sa formation de comédienne par divers stages en Suisse et à Paris, avec notamment Maurice Bénichou, Anatolij Vassiliev et Claude Régy.ALO_veroperso3ALO_veroperso3Au théâtre, elle se produit dans des mises en scène de Joël Jouanneau dans L’Idiot de Dostoïevski, Les Amantes d’Elfriede Jelinek, Denis Maillefer (Passage du Poète, Chant de Pâques et La Beauté sur la Terre de C-F Ramuz, Hall de Nuit de Chantal Ackerman), Pierre Bauer (La Nuit des Rois de W. Shakespeare), Christian von Treskow (Le Mendiant ou le Chien Mort de B. Brecht), Gianni Schneider (La Vénus des Lavabos de Pedro Almodovar), François Marin (La Septième Vallée de Jacques Probst, L’Apothéose Secrète d’Enzo Cormann), David Bauhofer (Après la Pluie de Sergi Belbel)…

Elle joue au cinéma sous la direction d’Eric Rohmer dans Les amours d’Astrée et de Céladon, de Francis Reusser (Jacques et Françoise), Jacques Akchoti (téléfilm Macho Blues), Anthony Vouardoux (court-métrage Les âmes en peine), Sandrine Normand (court-métrage Les yeux ouverts). Elle fait également une apparition dans La Vanité dPHOTO_VERO_SOFTICEe Lionel Baier…

Parallèlement à ses activités de comédienne, Véronique Reymond écrit et met en scène des pièces de théâtre, …et la vie continue (Prix SSA 2000 de soutien à l’écriture), et jeux d’enfants, créé en 2005 au Théâtre de Vidy-Lausanne. En 2010, elle adapte Lignes de faille, le roman de Nancy Huston, dont elle fait une co-mise en scène avec Stéphanie Chuat. D’autre part, le duo crée plusieurs spectacles musicaux : Noces Burlesques, Swiss Dreams, Mémé, Jardin Public, Softice.

Véronique Reymond et Stéphanie Chuat se passionnent également pour le cinéma. En 1999, elles reçoivent un prix SSA d’aide au développement de scénarios pour le long-métrage Un jour mon prince… Elles réalisent ensuite trois courts-métrages : Travailler c’est trop dur, Trains de vie  et  Appel d’air. En 2004, elles obtiennent une nomination au Berlin Today Award lors de la Berlinale avec leur court-métrage Berlin Backstage. En 2005, elles réalisent un documentaire 52’, Gymnase du Soir, petites histoires, grandes études. Ce film est produit par la TSR et CAB Productions à Lausanne.  En 2008, elles participent à SciencPHOTO_VERO_LDFe Suisse, une série nationale de courts documentaires TV. Dans ce cadre, elles réalisent  Eloge de la biodiversité , un portrait de Martine Rahier, biologiste. En 2009, elles réalisent leur deuxième documentaire 52’, Buffo, Buten & howard, une immersion dans l’intimité d’Howard Buten, artiste à la fois clown, auteur de best-sellers et psychologue spécialisé dans l’autisme. Toujours en 2009, Stéphanie Chuat et Véronique Reymond tournent leur premier long-métrage cinéma, La petite chambre, produit par Ruth Waldburger de Vega Film Zürich, avec Michel Bouquet, Florence Loiret Caille et Eric Caravaca. Projeté en Compétition Internationale au Festival de Locarno 2010, le film reçoit de nombreux prix, dont les deux Quartz 2011 du Meilleur Scénario et Meilleur film. En 2013, Stéphanie et Véronique écrivent et réalisent la série TV A livre ouvert, diffusée en 2014 sur RTS UN et France 2. Isabelle Gélinas et François Morel y tiennent les rôles principaux, Véronique Reymond incarne également un personnage de cette série. Sa prestation est d’ailleurs distinguée au Journées de Soleure 20VERO_PHOTO_215, où elle obtient le Prix Swissperform de Meilleure Comédienne dans une Production Télévisuelle Suisse.


Partager - Share